Un agriculteur découvre un moyen naturel pour protéger les vignes du gel

Chaque année le gel est à l’origine d’un manque à gagner énorme pour les viticulteurs, les sarments de vigne ne supportant pas les températures trop basses.

 

Un ingénieur agronome de Charente Maritime, Bernard Lachaise a découvert que le traitement naturel qu’il appliquait pour immuniser ses plants face au mildiou et à l’oïdium les protégeait aussi du gel. Cette solution à base d’aspirine naturelle et d’homéopathie a permis de sauver plus de 75% de son exploitation après un violent coup de froid.

 

L’aspirine aurait le même effet sur la sève que sur le sang, elle la fluidifie, empêchant ainsi la substance de geler. Selon Bernard Lachaise un sol entretenu et sans carence permettrait d’éviter 60% des traitements phytosanitaires, le végétal étant capable de mieux se défendre.

Laisser un commentaire