Santé : une nouvelle hormone pour vieillir en meilleure forme

Plus l’on vieillit, plus l’organisme peine à renouveler la masse musculaire corporelle. Chez les séniors, cela peut occasionner des chutes et des fractures et jusqu’à présent il n’existait aucun remède pour traiter cette déficience.

 

Mais des chercheurs de l’I2MC (Institut des Maladies Métaboliques et Cardiovasculaires de Toulouse) viennent de mettre en avant une hormone, l’apeline fabriquée par les muscles lors d’un effort. Elle pourrait permettre de rétablir une partie de la masse musculaire des personnes âgées.

 

En effet des études ont montré que les séniors voyaient leur santé s’améliorer en pratiquant un sport sauf s’ils présentaient un déficit de cette hormone. Et des injections effectués sur des souris qui présentaient un déficit d’apeline ont montré une réelle amélioration de leur force musculaire.

 

Dès l’année prochaine un essai clinique sera mené sur des patients souffrant de sarcopénie (perte musculaire).

Laisser un commentaire

Pepsnews L actu positive

GRATUIT
VOIR