Samuel le Bihan présente une machine capable de transformer les déchets plastiques en carburant

Le constat est alarmant : 500 milliards de sacs plastiques sont consommés tous les ans et il faut 450 ans pour qu’ils se dégradent dans la nature. C’est aussi un danger pour les animaux qui s’étouffent en les absorbant : au Burkina Fasso 30% du cheptel est décimé par cette cause. Idem pour les océans où chaque année 8 millions de tonnes de déchets plastiques y sont déversés.

 

Pour lutter contre cette pollution, l’association Earthwake fondée par Samuel le Bihan et Benoît Miribel crée et soutient des centres de recyclage tout en soutenant les technologies low tech. Elle milite aussi pour un label de commerce équitable des matières recyclées.

 

Earthwake travaille depuis plusieurs années sur un équipement qui permet de transformer les déchets plastiques en carburant pour alimenter des groupes électrogènes, des moteurs de bateau ou de tracteurEt désormais le premier prototype est au point, l’association vient d’organiser une démonstration à Antibes. « Chrysalis » peut traiter 1kg de plastique par heure et le transformer en gazole.

 

Grâce à cette innovation Earthwake espère développer une machine plus grande qui traiterait près de 70 kg de déchets par heure et serait amortie en moins d’un an.

Laisser un commentaire

Pepsnews L actu positive

GRATUIT
VOIR