Pratique:des “tuiles solaires” pour respecter l environnement

Si la technologie solaire peut s’avérer très utile, elle est souvent peu esthétique, c’est pourquoi la société italienne Dyaqua a eu l’idée de la dissimuler dans des briques d’argile.
Ce matériau traditionnel comporte l’avantage d’être autonettoyant, de pouvoir s’adapter sur les sites historiques sans risquer de les dénaturer et surtout d’imperméabiliser les toits tout en purifiant l’air.
Une initiative baptisée « Invisible Solar » qui était vivement attendue par les communes de Florence, Venise ou encore Rome et qui pourrait bien arriver sur la Côte d’Azur voire dans toute la région provençale !

Laisser un commentaire