femme

Ouganda : les policiers descendent dans la rue pour soutenir le droit des femmes

En Ouganda une femme sur trois a connu des violences de la part de son conjoint et récemment ce sont 23 femmes qui ont été tuées dans la région.

Si leurs droits sont régulièrement bafoués (violences, mariages forcés ou de mineures, des héritages,…), c’est pour les défendre que plusieurs dizaines de policiers ougandais sont descendus dans la rue.

Enfants harnachés dans le dos et cruches sur la tête, pour représenter leurs comparses féminines, les forces de l’ordre ont défilé mercredi pour dénoncer ces violences souvent généralisées au nom de la culture.

Laisser un commentaire