Une lettre d’un poilu arrive à sa famille ..un siècle plus tard !

En 1915, Jean Soulagnes a été tué sur le front de la Somme. Plus de 100 ans plus tard, la police marseillaise a retrouvé les traces de ses descendants et a pu leur transmettre sa dernière lettre. 

 

Lors d’une perquisition la police de Marseille met la main sur ce document plutôt insolite.
Il s’agit d’une lettre datée du 27 mai 1915.
Un document que le sergent Jean Soulagnes adresse à ses proches pour annoncer son départ au front.
Afin de retrouver sa famille pour lui transmettre l’écrit, les autorités ont décidé de lancer une grande enquête participative sur les réseaux sociaux.

 

Résultant? En moins de 72 heures il a été possible d’identifier ses descendants qui ont pu en apprendre plus sur leur aïeul.
Une belle histoire qui se termine bien après être tombée dans l’oubli pendant plus d’une centaine d’années.

Laisser un commentaire