italie

Italie : il recouvre des tags racistes par des dessins de cuisine italienne

Tout commence en 2008 lorsque Pier Paolo Spinazzè perd l’un de ses amis, tué par un militant raciste.

Devant cette montée de haine il décide alors d’agir  à sa manière pour punir ce rejet racial.

Nul besoin de muscle ou d’arme, celui que l’on surnomme désormais Cibo combat le fascisme avec de simples bombes de peintures.

S’il n’est pas assez puissant pour se mesurer aux dirigeants, l’artiste s’est fixé de faire disparaître tous les signes racistes .

C’est à Vérone qu’il a décidé de protester en recouvrant des croix gammées et autres symboles du racisme,  avec des motifs de plats italiens .

La nourriture italienne pour symboliser l’unité, la réunification et certains plats comme la salade caprese pour signifier la diversité de cette union (avec des ingrédients comme « Le basilic qui nous vient d’Inde, l’huile d’olive de Syrie, la mozzarella est italienne et la tomate est originaire de Colombie »).

Une belle initiative devenu collaborative puisque Cibo repère ses futurs recouvrements grâce à l’intervention des internautes qui les lui signalent.

Laisser un commentaire

Pepsnews L actu positive

GRATUIT
VOIR