Des centrales nucléaires flottantes pour lutter contre les catastrophes?

centrale okSi les études américaines sur le sujet ont déjà vu le jour et que les japonais commencent à fortement y réfléchir, c’est bien la Russie qui testera véritablement les centrales nucléaires flottantes. Situées à 10 kilomètres des côtes puis ancrées dans une zone d’une centaine de mètres de profondeur, à la manière d’une plate-forme pétrolière, ces nouvelles centrales seraient à l’abri des tremblements de terre ainsi que des raz-de-marée, et serait refroidie directement par l’eau de mer. Moins coûteuse et plus résistante qu’un modèle classique, cette centrale permettra de limiter les pertes humaines en cas d’incident.

Laisser un commentaire