Le Brésil détourne le Kamasutra pour réconcilier manifestants et forces de l’ordre

kamasurra ok
Les forces de l’ordre brésiliennes ne sont pas les plus tendres qui soient, elles ont même défrayé la chronique quelques semaines à peine avant de recevoir le Mondial.
Pour apaiser le climat de tension qui règne entre les autorités locales et manifestants, une campagne détournant le kamasutra fait le buzz.
Dans cette opération nommée « KamaSurra » (« Surra » en portugais signifie « se faire tabasser »), On retrouve bien évidemment les positions suggestives originales (sans caractères pornographiques) sauf qu’à la place du couple, c’est un policier et un manifestant.
Le but est bien entendu de détendre l’atmosphère avec humour et peut-être de faire prendre conscience au public de la situation actuelle.
Une manière intelligente et originale et drôle d’évacuer les problèmes locaux avec humour.
Plus d’informations sur le site dédié au phénomène.

Laisser un commentaire