sang

Belle histoire :Il sauve plus de 2 millions de bébés grâce à son sang

C’est à l’adolescence que l’aventure folle de James Harrison commence.

A 14 ans l’australien se voit retirer un poumon et bénéficie pour cela de plusieurs dons de sang.

Quatre ans plus tard à l’âge légal pour lui-même donner son sang, il décide de faire la même chose autant de fois qu’il le peut, soit presque toutes les trois semaines.

Très rapidement les scientifiques s’aperçoivent qu’il est le seul à posséder un anticorps rare appelé Anti-D, capable de lutter contre la maladie hémolytique du nouveau-né (MHN) souvent transmise par les anticorps de la mère, détruisant les globules rouges.

Cette composition sanguine dont il est le seul à bénéficier grâce aux importants dons dont il a profité durant sa jeunesse, James la met au profit des scientifiques dès les années 1960 pour élaborer pour un vaccin.

Aujourd’hui, le territoire Australie recense 200 personnes avec la même composition sanguine.

A 81 ans, James vient d’effectuer sa 1173 et dernière donation de sang.

En plus de soixante ans, il a ainsi permis de sauver plus de 2,4 millions de bébés dont sa propre petite-fille Tracey en 1992.

Laisser un commentaire

Pepsnews L actu positive

GRATUIT
VOIR